Articles tagués sondage

catholiques d’occasion

Désormais autonome, émancipé de la tutelle du qu’en-dira-t-on, l’acte de croire peut même s’accommoder des aménagements les plus fantaisistes.

C’est la phrase que je retiens du texte qui accompagne les résultats du sondage TNS Sofres/Logica pour Pélerin, dont j’ai parlé hier.

En général « l’acte de croire peut […] s’accommoder des aménagements les plus fantaisistes », ce qui en fait un complément très souvent incompatible avec la réalité.

En particulier je suis étonné de voir encore une fois que ceux qui s’appellent des catholiques et au nom desquels l’église catholique dit parler quand il s’agit de sujet d’intérêt public pour lesquels elle souhaite imposer ses vues, ne sont pas du tout ce qui correspond à la définition d’un catholique, en tout cas pas suivant le Credo.

Des pratiquants réguliers, donc on peut supposer ceux qui régulièrement prononcent leur Credo, ils ne sont que 57% à croire « qu’il y a une résurrection des morts auprès de Dieu« . 8% croient « qu’il n’y a rien« ! Même ordre de grandeur que le 7% des catholiques en général qui ne croient pas à l’existence de Dieu 🙂

Si on considère ceux qui se disent catholiques (des pratiquants réguliers aux non-pratiquants), Il n’y a que 13% qui croient à la résurrection. Il y en a 7% qui croient à une réincarnation sur Terre dans une autre vie. Nous avons ici un hybride religieux intéressant. Si on quitte les « croyances » et on va dans les « souhaits », on trouve 21% des catholiques qui souhaiteraient être réincarnés sur Terre ! Trois fois plus que ceux qui y croient ? Je me demande si les enquêteurs ont attendu que les gens soient réveillés pour leur poser des questions.

En comparant avec les résultats qu’une enquête analogue de 1986, en général la non-croyance à la résurrection/reincarnation gagne 13 points. Rassurant, mais il y a du boulot, surtout chez les catholiques, chez qui la non-croyance n’a gagné que 8 points. On et faire confiance au catéchisme et à BXVI pour combler cette lacune.

TNS Sofres a publié les résultats de l’enquête ici, ce qui vous évitera d’acheter le Pélerin pour les consulter et facilitera les copier/coller si vous souhaitez faire une ou deux diapos pour un talk.

C’est surtout la table d’évolution entre 1986 et 2009 qui est intéressante.

Publicités

, ,

Poster un commentaire

RPS

Ce matin, au café, pour illustrer, un petit schéma, rangé dans mes diapos.

NOMA et scienligion (la petite tumeur de l’ensemble « religion »)

SRP.png

En cliquant sur l’image, accès au sondage par l’ifop pour La Croix, où l’on apprend que :

[…] la laïcité est l’une des valeurs républicaines les plus importantes pour les Français. 77 % d’entre eux estiment que « les autorités religieuses ne devraient pas prendre position publiquement sur les grands enjeux de société« .

Rassurant ? La partie orange qui devrait disparaître 😉 Et avec elle la petite tumeur.
Mais 23% qui pensent autrement ? Pas si rassurant que ça…

, , , , ,

29 Commentaires