Articles tagués Platon

Les fantasmes de Cameron sont sexy

Je viens de relire le texte de Thomas Heams qui a lancé le débat et a produit un certain nombre de réactions fort intéressantes. J’ai consulté ce qui semble être la version originale, postée par Sylvestre Huet.

J’ai relu également la réaction de l’ami Jean Staune et la réaction/réponse de Jean-Baptiste André et Nicolas Baumard et je viens de découvrir la réponse de Vincent Fleury et un commentaire de Jean-Paul Baquiast. Remerciements à Olivier Brosseau pour m’avoir signalé ces deux derniers textes.

Comme promis à Tom Roud je reviens sur le sujet, probablement longuement, alors allez vous chercher une tasse de café (ou autre).

Lire la suite »

Publicités

, , , , , , , , ,

13 Commentaires

formes contraintes ?

Avec flocons de neige j’ai abordé un processus téléonomique simple, celui de l’addition de molécules d’eau à un cristal en formation, pour montrer que l’histoire de chaque flocon, même de chaque branche d’un flocon, joue un rôle important dans la structure finale que l’on obtient. Ceci est vrai aussi pour les formes à six branches, qui semblent être les seules qui ont eu l’attention de notre ami Staune.

Il est probable que l’explication aurait été plus élégante si on parlait de brisures de symétries, mais je laisserai le soin aux professionnels calés de vous entretenir de ça.
Après avoir très brièvement évoqué un système très contraint qui ne se prive pas de pouvoir donner un gros, très gros paquet de formes différentes, j’aimerais passer au point de vue de Michael Denton au sujet des formes platoniques.

Lire la suite »

, , , , , ,

13 Commentaires

branlette platonicienne

et pas platonique 🙂

C’est Andrew Sibley qui s’y colle à Uncommon Descent, où il manie la métaphore à vous en couper le souffle. Mort de rire.

Ah ! avec des métaphores qu’est-ce qu’on ne pourrait pas faire, paraît qu’on arriverait même à prendre les néoplatonicien au sérieux 😀

,

2 Commentaires

Eugénisme Nazi, Darwin, Platon et Aristote

Le commentaire de Timothée sur les réactions de PZ Myers face à Expelled: No Intelligence Allowed, m’a fait sourire dans un premier temps, puis en y réfléchissant un peu plus je me suis dit que ça vaudrait la peine de reprendre cette affaire de l’eugénisme.

ou pire encore, ce que fait Myers, en critiquant un film qu’il n’a pas vu.

D’abord, je m’attribue un point Godwin négatif à moi-même pour ce post, mon propos partant des Nazis pour aller vers un autre point de l’histoire, que les créationnistes de tout poil semblent ignorer dans leurs discours et que les non créationnistes ne relèvent pas assez souvent.

Que PZ critique un documentaire qui tente de decrédibiliser connement une théorie scientifique (darwinisme) sous prétexte que des psychopathes (Nazis) l’ont utilisée comme justification pour leurs crimes me semble une excellente chose et j’applaudis fortement. Ceci étant dit, le buzz qu’à fait PZ a commencé quand les huiles du documentaire lui ont refusé de participer à une projection. En laissant passer Richard Dawkins, dont la critique a été publiée a prosteriori.
Remarquons que PZ est présent dans le documentaire, une interview qui semble un peu charcutée d’ailleurs, obtenue sous un prétexte fallacieux. Je trouve qu’il a très bien fait de râler. Et je ne pense pas qu’il y a besoin de voir le documentaire pour critiquer cette idée particulière qu’il véhicule.

D’après le Disco Institute et Ben Stein, Darwin aurait justifié l’eugénisme ? 🙂

Avez-vous vu 300 ? Les valeureux et braves spartiates qui ont fait front à l’armée des perses ? Avez-vous applaudi leur courage et leur altruisme pour sauver leurs femmes et enfants ? Si oui, vous avez applaudi des eugénistes tueurs d’enfants handicapées, mentaux ou physiques. Ils les balançaient du haut d’une falaise. Excellente source d’inspiration pour une société militarisée, légèrement antérieure à Darwin c’est vrai.

Mais on ne va pas rester à ces brutes de spartiates n’est-ce pas ? Considérons des hommes plus nobles.

Pourquoi pas Aristote ou Platon ?

Les deux étaient eugénistes. C’est vrai qu’ils étaient plus pour les mariages arrangés entre les meilleurs spécimens de la race, plutôt que des tueries de bébés. Lisons donc ce cher Platon (en deuxième partie, je continue ici) et son plan de contrôle des naissances et de gestion des bébés et de ceux qui auraient eu des enfants sans que ça soit approuvé par l’élite de la République, dont le rôle aurait été éminemment manipulateur.

Ben Stein aurait pu aussi bien accuser Platon d’avoir inspiré les dérives eugénistes du XXème siècle, le discours de ce cher philosophe étant plus proche des idéologies eugénistes national-socialistes allemandes ou marxistes, que le discours de Darwin.

Et on ne devrait pas le critiquer quand il fait le court-circuit : le darwinisme a conduit au nazisme ? Malgré le fait qu’on n’a pas vu le documentaire ? Ceci ne suffit pas ?
Moi ça me suffit amplement. Et il semble qua ça a suffi à PZ aussi.


Et ci-dessous la deuxième partie, droit sortie de la République de Platon (n’ayez pas peur du grec en première partie, la traduction suit).

Lire la suite »

, , , , , ,

9 Commentaires