Archives de la catégorie créationnisme

Enquête sur les Créationnismes

par Cyrille Baudouin et Olivier Brosseau

Poster un commentaire

Michel Ligner et la caravane

Dans son dernier commentaire, Michel écrivait :

M.Jean Staune, tout sourire face à son auditoire et à sa maman endormie au premier rang, s’est plu à esquisser une petite grimace de désaccord en redonnant bien vite la préséance à la métaphysique de l’UIP à laquelle l’Union rationaliste «  trouve une élégance que n’ont pas certaines croyances religieuses naïves. » (Les cahiers rationalistes n° 611, page 44)
Et passe la caravane…

Staune est bien connu pour ses tendances de quote mining pour qu’on puisse prendre quoi que ce soit sortant de sa bouche (ou son clavier) pour une représentation honnête.
J’ai aussi eu l’occasion d’observer une tendance de Michel à ne présenter les choses que de façon partielle, avec l’intention de nuire, par deux fois, et je commence à fortement douter de son envie de présenter la réunion du 9/9 de façon honnête (d’autant plus que j’ai déjà entendu quelques minutes des deux heures d’enregistrement imaginaire qu’on m’a envoyé); on dirait un renard ce Ligner…

Lire la suite »

3 Commentaires

Créationnistes, dont les catholiques

Ce n’est pas la première fois que je souligne que les chrétiens en général, les catholiques en particulier sont des créationnistes. Il y a eu des discussions dans les commentaires de ce blog à ce sujet, où certains, y compris des chrétiens athées ou athées chrétiens, difficile à dire, on fait valoir que traiter les catholiques de créationnistes n’était pas de leur goût. Comme si c’était une question de goût…

Lire la suite »

,

Poster un commentaire

Créationnistes

Il me semble que les américains commencent à mûrir sérieusement autour des problèmes liés au créationnisme et à utiliser le terme de façon de plus en plus appropriée. PZ Myers et Jerry Coyne sont de la fête aujourd’hui :

Flashy graphic illustration of the creationism problem

Those are teachers who believe in Intelligent Design.

Yes, they are. And complaining that they aren’t those Discovery Institute frauds because they believe it is their god that does the designing doesn’t get them off the hook, it just makes them plain old creationists.

Selective creationists

That’s why I see selective creationists like Kenneth Miller, Karl Giberson and Francis Collins as parting company with modern biological thought.

Autant pour les définitions foireuses de Staune 😉

, , , ,

2 Commentaires

Le Quart d’Heure de célébrité de Jean Staune

Une petite vidéo de quelques 18 minutes avec mon ami Jean. [Lien vers Dailymotion, l’inclusion n’étant pas vraiment fiable]

Où OldCola (c’est moi 🙂 ) et Coffee and Science sont mentionnés. Pas une seule mention de la scienligion, ce qui m’a fait de la peine ! Parler de Jean sans parler de scienligion est comme du café sans caféine…

Mais on apprend que l’idéologie chrétienne serait différente du créationnisme, ce qui doit faire de la peine à BXVI qui lui entend faire la promotion de la doctrine de la création de l’église catholique.

Vers la fin de la vidéo il y a appel à débat. J’y ai répondu, ça pourrait être marrant.

Modeste Biologiste vs Interdisciplinaire Jean :

Salut Jean,
Je viens de visionner l’interview de Jean Staune (http://www.dailymotion.com/video/xdsxap_quart-d-heure-de-celebrite-de-jean_tech).
C’est moi l’extremiste que Staune évoque et j’ai bien entendu l’appel à débat. Ca pourrait être amusant, j’adore discuter avec Jean, surtout quand il assène des contre-vérités. Je suis habitué au rythme lent et asynchrone de la discussion sur le Net, qui donne des résultats qui sont intéressants pour exposer les non-sens de l’interlocuteur (e.g. http://neocreationniste.blogspot.com/2008/04/jean-staune-se-mlange-les-pinceaux-avec.html)
Pourquoi pas, si les questions à aborder sont posées d’avance ? Et que le modérateur du débat s’y tient. Ca pourrait être vraiment amusant.

Cordialement,

J’ai proposé des questions définies par avance et si le format est accepté je posterai ici celles que moi j’aurai soumis en notant celles qui ont été rejetées.

21 Commentaires

créationnisme

Les tergiversations autour de la définition du mot créationnisme (je que prends personnellement avec « nn » et chez le CNRTL), me fatiguent.

CRÉATION(N)ISME, (CRÉATIONISME, CRÉATIONNISME), subst. masc.
Doctrine qui admet que l’univers (et, en particulier, les êtres vivants) a été créé ex nihilo par Dieu. L’examen du créationisme. Le créationnisme en tant que doctrine objective doit être absolument repoussé (Marcel, Journal, 1914, p. 36) :

La science (…) continuera de nous étonner par ses révélations, qui mettront l’infini de l’espace et du temps à la place d’un créationisme mesquin, qui ne satisfait même plus l’imagination d’un enfant.
Renan, Feuilles détachées, 1892, p. XV.

Me suis dit qu’un post auquel lier quand nécessaire ne serait pas superflu.

Je comprends le terme étendu au delà de la doctrine de la création de la mythologie et de la théologie chrétienne, permettant d’y inclure toutes les doctrines créationnistes, qu’elle disposent d’un terme qui leur est particulier (e.g. théisme évolutionniste) ou non et quelle que soit la religion/philosophie à laquelle elles s’attachent.

Olivier Brosseau & Marc Silberstein ont exprimé le concept fort à ma convenance et sans marcher sur la définition du dictionnaire, je préfère les citer plutôt qu’ajouter une formulation de plus :

Notre idée est donc de revendiquer la dénomination « créationnisme » pour toutes les doctrines qui, à un moment quelconque de leur argumentation, font intervenir un être transcendant, hors de la nature, doué d’intentionnalité et de volonté, agent créateur et décisionnaire, à des degrés divers – c’est surtout ici que se lisent les variantes des créationnismes -, de l’agencement de l’univers, de ses constituants et de ses entités vivantes organisées et adaptées. Ce bloc d’idées, ainsi unifié, s’oppose au naturalisme et au matérialisme méthodologique, dont fait partie la théorie darwinienne de l’évolution.

Olivier Brosseau & Marc Silberstein. (Les Mondes Darwiniens, Partie 4, chapitre 46, p 1027)

J’espère que c’est clair si on se donne la peine de le lire.

2 Commentaires

Francis Collins

Oui, le créationniste qui a foutu dedans Jean Staune le jour (noir) où il est passé directeur des NIH (Collins, pas Staune).

067484A0-A02D-41E8-B9B8-A408BD55B097.jpg

.N’a pas pu la fermer 😀

Je l’ai vu là : Francis Collins. Ugh., d’abord. Suis allé lire. Rien de nouveau sous le soleil. Même histoire à dormir débout.

Et encore les mêmes réactions, y compris par Coyne et Myers 😉

Au moins avec les salades de Fodor et Piattelli-Palmarini c’est amusant. Collins est devenu tellement bas de gamme que c’est juste affligeant.

8 Commentaires

Les mondes darwiniens : en librairie

Le bouquin est en librairie, en général, dans mon sac, en particulier. Ce n’est vraiment pas au format poche et je suis contant de trimbaler un sac à dos. Je rêve de plus en plus de lecteur électronique et de livres au format ah hoc. C’est que je passe pas mal de temps à lire dans les transports en commun.

J’ai parcouru le sommaire encore une fois, puis j’ai sauté au chapitre Evolutionnisme(s) et créationnisme(s) par Olivier Brosseau & Marc Silberstein. (Partie 4, chapitre 46, p 1027; je déteste les mises en page qui ne présentent pas le n° de la page de façon systématique). J’avais une bonne raison d’être curieux, je reviendrai dessus. Première impression : j’adore. Comment ne pas aimer un positionnement aussi clair et éloigné de l’accommodationnisme ambiant :

Notre idée est donc de revendiquer la dénomination « créationnisme » pour toutes les doctrines qui, à un moment quelconque de leur argumentation, font intervenir un être transcendant, hors de la nature, doué d’intentionnalité et de volonté, agent créateur et décisionnaire, à des degrés divers – c’est surtout ici que se lisent les variantes des créationnismes -, de l’agencement de l’univers, de ses constituants et de ses entités vivantes organisées et adaptées. Ce bloc d’idées, ainsi unifié, s’oppose au naturalisme et au matérialisme méthodologique, dont fait partie la théorie darwinienne de l’évolution3.

Je manque de temps pour lire correctement et commenter. J’espère que ça va se calmer dans les jours qui viennent et que je pourrai revenir longuement en commentant la lecture au fur et à mesure.

lmd.jpg

3 Commentaires

j’ai raté, zéro patenté

Poster un commentaire

confusion

A BioLogos on apprend que

Because the term evolution is sometimes associated with atheism, a better term for the belief in a God who chose to create the world by way of evolution is BioLogos. BioLogos comes from the Greek words bios (life) and logos (word), referring to the gospel of John:
« In the beginning was the Word, and the Word was with God, and the Word was God.

C’est la même référence à l’évangile de Jean que Dembski utilise pour caractériser l’Intelligent Design

Intelligent design is just the Logos theology of John’s Gospel restated in the idiom of information theory.

comme nous le rappelait Casey Luskin il y a quelque temps (September 1, 2006).

Une telle proximité des bases produit des approches tellement proches (identiques à la rhétorique près), que l’évolution théiste, ou BioLogos, qui cherche à s’en écarter, peuvent être confondues allègrement avec l’Intelligent Design :

Image-3.jpg

L’Intelligent Design étant considéré comme un mouvement néo-créationniste, par l’auteur de cette confusion, on pourrait s’attendre à ce qu’il considère de même BioLogos et ses adhérents, sous la bannière de la John Templeton Foundation, Miller (catholique), Collins (baptiste) et Simon-Conway (anglican/épiscopalien), comme des néo-créationnistes.
Si ce n’était pour le politiquement correct et l’accommodationisme galopant qui semblent le lui interdire.

😀

25 Commentaires