Archives de la catégorie antiscience

paris ratés et faux sens

Michel Ligner nous livre son dernier commentaire et le compte rendu de la réunion du 9.9.11 dans les commentaires de lpd1s – finale.

On n’apprend pas grand chose du contenu de la réunion, sauf ce :

Green Mamba - élégant et toxiqueM.Jean Staune, tout sourire face à son auditoire et à sa maman endormie au premier rang, s’est plu à esquisser une petite grimace de désaccord en redonnant bien vite la préséance à la métaphysique de l’UIP à laquelle l’Union rationaliste « trouve une élégance que n’ont pas certaines croyances religieuses naïves. » (Les cahiers rationalistes n° 611, page 44)

Qui nous mène vers la théologie sophistiquée et fortement sophiste qui est à la mode de nos jours. Malheureusement l’élégance n’a jamais exclut la toxicité. Et la scienligion façon John Templeton Foundation et UIP est fort toxique. Sachant que le propos a été annoncé par Staune et nous est rapporté par Ligner une vérification est nécessaire. Si vous avez la revue contactez moi SVP.

Michel parle de dé-monstration dans son commentaire, je pense plutôt à une multiplication de monstres. Celui que j’ai reçu le 20 septembre est un bébé par rapport au premier (lettre 4p, annexes 9p, cadeau 3p).

Lire la suite »

Publicités

,

Poster un commentaire

« Spiritual » atheists explained

« Spiritual » atheists explained, by Sigmund at Jerry Coyne’s WEIT. Where Elaine Ecklund and the John Templeton Foundation are discussed. Great analysis of Ecklund’s efforts to create the illusion of spiritual atheists.

Poster un commentaire

Protégé : e-mailed

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Poster un commentaire

Clarifying tetrapod embryogenesis, accurately

I’ll add here to the post accepted by PZ Myers. The comments will stay off, trackbacks open, the discussion belongs to Pharyngula.

Lire la suite »

Poster un commentaire

Questioning the Integrity of the John Templeton Foundation

Questioning the Integrity of the John Templeton Foundation

Sunny Bains

http://www.epjournal.net – 2011. 9(1): 92-11 pdf link

« La science en otage » serait un très beau titre pour décrire les activités de la JTF, c’est peut-être pour ça que Staune l’a choisi pour son dernier bouquin ?

Introduction

In the last few years, the John Templeton Foundation has garnered substantial attention by advertising in many of the US and UK’s most prestigious scholarly magazines and journals. These advertisements have showcased debates on what the Foundation describes as the “Big Questions,” some of which have a scientific theme. Various scientists, philosophers, and theologians have been paid to offer their answers to these questions.

This pronounced visibility has led many scientists and academics to wonder about the Foundation and how it operates. One of its stated goals is to forge a closer relationship between religion and science. To many scientists, this is anathema. They see religion and science as fundamentally incompatible and, therefore, that any relationship between them could only be built on dishonesty or ignorance. To others, the goal is laudable: Some scientists welcome the assistance as they attempt to reconcile their personal religious beliefs with their scientific understanding. To still others, religious or not, any science funding (part of the work of the Foundation involves providing grants for scientific research), from whatever source, is welcome.

For many who do not have a problem with the science/religion agenda of the Foundation, the issue is then one of integrity. Is the Foundation what it says it is? Are its stated goals and its actual goals the same (as judged by who and what it funds)? Does it operate in a transparent and non-corrupt way?

In this commentary, I consider five issues that suggest that the John Templeton Foundation is not what it represents itself to be:

  1. The Foundation began as an overtly pro-religious organization. It has since changed its stated aims and goals, and their presentation, in a way that seems calculated to make them appear more “open-minded.” Nevertheless, the Foundation’s agenda—based on its actual activities—seems to have remained the same.
  2. The Foundation’s organizational structure and the awarding of its prizes appears to be rife with cronyism.
  3. Respondents to the Foundation’s “Big Questions” (at least those questions with clear links to science) are disproportionately Foundation advisors and grantees, and yet it is implied that they represent a balance in responses.
  4. The Foundation finances prestigious external organizations to run its activities, often without making the participants and/or audience aware of who provided the funding.
  5. The Foundation and its current chairman, John (Jack) Marks Templeton, Jr., have a history of funding what could be seen as anti-science activities and groups (particularly concerning climate-change and stemcell research).

Poster un commentaire

Vincent Fleury: Dynamic topology of the cephalochordate to amniote morphological transition: A self-organized system of Russian dolls

It takes a physicist, and not your random physicist but a very special one, Vincent Fleury, to teach you that the Cephalochordata have no head! How ignorant one must be to say that a subphylum named after the particularity that the notochord is reaching into the head, yes head|tête|κεφαλή, has no head?

This comes straight out of his new paper: V. Fleury, Dynamic topology of the cephalochordate to amniote morphological transition: A self-organized system of Russian dolls, C. R. Biologies (2011), doi:10.1016/j.crvi.2010.11.009 [Abstract & Résumé]

Lire la suite »

1 commentaire

Germ Theory Denialism

9 Commentaires

débats interdits ?

Des débats interdits ? C’est ce qu’avance Jean Robin, il en a pondu même un petit dictionnaire. En parcourant le sommaire, affiché en couverture, on peut se faire une idée. Trois sujets sur lesquels j’ai une opinion : l’avortement, l’évolutionnisme non-darwinien et la recherche scientifique (mazette) au sujet du paranormal. Et un qui m’a fait pas mal rigoler : les complots 😀 j’imagine bien le mec qui voit des complots partout qui se plaint qu’il y a un complot pour le museler…

Lire la suite »

10 Commentaires

créationnisme, Staune et Wikipedia

Il est rare que j’ai recours à Wikipedia, que je considère comme la dernière source d’informations à laquelle on devrait faire référence, avec peut-être l’exception de quelques sujets purement techniques où il est difficile d’avoir des avis divergents qui s’expriment. Choisir comme source d’informations Wikipedia un sujet comme le « créationnisme » est pour le moins bizarre, mais Jean Staune nous a habitué à des bizarreries et il ne semble pas être à une près.

Comme il a proposé par deux fois le lien vers l’item « créationnisme » je me suis demandé qui aurait osé poser une définition comme celle que Staune avance, une définition du terme en sciences :

2) Le terme « créationniste » EN SCIENCE est assimilé avec une position si absurde ( la lecture littérale de la bible. Again, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Créationnisme) qu’il s’agit du meilleur moyen de « tuer » un adversaire dans un débat.

Again, indeed.

Lire la suite »

,

7 Commentaires

Au sujet de Staune et de son 1/4 heure

[update 26.06.10 15:53]Le débat n’aura pas lieu, en tout cas pas à Enquêtes et Débats. Jean Robin ne souhaite pas changer le format de ses débats. Tant pis, je le laisse à ses habitudes. En lui souhaitant de moins gober à ses futures interviews.[/update][correction]avec mes remerciements à Jean Robin pour m’avoir signalé l’abus de « s » et tant que j’y étais j’ai ôté le « e » de plus de son nom de famille ;-)[/correction]

Suite à quelques échanges avec Jean Robin et Jean Staune, ma proposition en réponse à l’appel de Jean Robin tient toujours:

Bonjour Messieurs,

Jean S, ne sois pas absurde, le choix des questions à traiter lors d’une discussion n’entame en rien ta liberté, il ne s’agit pas de t’imposer quoi que ce soit contre ta volonté. Certes, les refus seront aussi informatifs que la façon de traiter les questions retenues.

Je sais pertinemment que ta connaissance de la théorie de l’évolution est superficielle et que tu es incapable de discuter le fond, et ce n’est pas ton aversion des manuels de biologie qui t’aiderait sur ce point. Mais des questions posées en avance te donneraient le temps de consulter des gens qui s’y connaissent. Je sais que tes collaborateurs peuvent avoir tendance à te fournir des fausses informations, comme ton spécialiste ès mycobactéries qui soutenait qu’elles n’ont pas des plasmides, ou les sources qui t’ont donné l’impression que les yeux des céphalopodes et des vertébrés se ressemblent plus que de raison. Mais avec un peu de temps devant toi tu pourrais apprendre quelque chose, qui sait ?

De l’autre côté, Jean R, ça permettrait d’attribuer les tours de passe-passe de Jean S à la malhonnêteté intellectuelle qui préside ses propos. Il vous en a servi un ‘bien beau’ lors de votre interview qui est passé sous votre radar. Faire passer pour de la censure l’absence du terme « créateur » dans la version française de l’Origine publié par Flammarion, la traduction de la première édition, de 1859, dans le paragraphe concluant, n’est pas possible auprès de quelqu’un qui connait le sujet. On peut facilement vérifier de quelle version la traduction est publiée et le texte original. Exit la « censure ». [d’ailleurs Fabrice a commenté dans ce sens https://coffeeandsci.wordpress.com/2010/06/25/le-quart-dheure-de-celebrite-de-jean-staune/#comment-4209 et il pose également la question de la source de la définition du terme créationnisme en sciences]

Jean R, je ne peux pas vous en vouloir de ne pas avoir mis le doigt sur les sophismes de Staune, vous ne semblez familier ni du sujet ni du personnage.

Mais il est dommage que la question « et qu’est-ce que ça peut faire que Darwin ait été, ou non, créationniste » n’a pas été posée. Parce qu’en fait, Darwin n’ayant pas évoqué des entités surnaturelles pour son travail de naturaliste, la question n’est pas vraiment d’intérêt pour la théorie de l’évolution sur le plan scientifique. Le mélange des genres n’est fait que par ceux qui espèrent un peu de respectabilité pour leurs points de vue philosophiques et religieux, dont Jean S.

Ma proposition tient toujours : questions choisies d’avance par moi et Jean S (puisque Jean R ne souhaite pass en proposer), publication préalable des listes de l’un et l’autre, temps de réponse égal pour les deux parties, modération par Jean R, avec coupure micro lors des hors-sujet.

Si vous cherchez un titre, je vous propose : « l’évolution biologique a-t-elle besoin d’une guide surnaturel ? » Ça permet d’inclure l’ensemble des théories scientifiques concernant l’évolution biologique non téléologiques étudiées par les scientifiques et de traiter la question de fond qui embarrasse les religieux, l’inutilité évidente des dieux, divers et variables, pour expliquer la biosphère, inutilité mise en évidence par Darwin.

Cordialement,

Oldcola

11 Commentaires