des hommes et de la petite souris,

du Renard et du Bouc et des Mouches et autres animaux divers.

Il y a une Petite Souris avec qui j’ai fait connaissance il y a quelques années dans des circonstances pour le moins inhabituelles. Il y avait eu plusieurs petites souris qui s’étaient manifestées à l’occasion. Celle-ci n’avait pas donné signes de vie depuis au moins cinq ans. J’ai été étonné de son message me demandant si j’allais bien et ce que je pensais du dernier e-mail de Ligner à Tunon de Lara !

Je n’en pensais rien parce que je ne l’avais pas lu, les messages de Michel Ligner étant automatiquement dirigés vers le dossier « spam » de mon gmail. Mais comme ils y sont maintenus pendant un mois et je peux maintenant dire à la Petite Souris ce que j’en pense.


D’abord, Michel Ligner se plante encore une fois. Ca n’a rien d’original et je me doutais qu’il en était ainsi : il pense que le Président de l’Université de Bordeaux Tunon de Lara est mon employeur. Ce qui explique qu’il s’est adressé à lui pour me faire parvenir mon cadeau.
Malheureusement, pour moi en tout cas, je ne suis pas employé par l’université.

Et même s’il était mon employeur, il serait malvenu qu’il me sermonne pour mes activités extra-professionnelles, n’est-ce pas ?

Puis, Michel Ligner semble verser dans l’omission de ce qui ne l’arrange pas quand il raconte ses histoires. C’est la deuxième fois qu’il se plaint parce que j’ai dit qu’il avait enculé le sujet. Pour l’instant il n’a essayé de justifier ses questions absconses, il se contente de pointer du doigt « enculé ». Il n’a même pas pris la peine de noter que le choix du terme enculer était fonction du vocabulaire de Jean Staune, comme il le savait et comme je le lui ai rappelé.
Ce genre d’omissions n’est pas à son honneur. Il semble fréquenter un peu trop Jean Staune, qui a lui aussi l’habitude de présenter la moitié (plus ou moins) des sujets qu’il aborde, juste ce qui semble favorable à ses a priori.
Soit ils se sont bien trouvés (Όμοιος ομοίω αεί πελάζει), soit il y a l’un qui déteint sur l’autre.

Michel Ligner affiche une fausse modestie qui est risible. Après des séances de name dropping abondant, il ose écrire : « une modestie bien naturelle m’incite à garder un silence respectueux« , au sujet des noms des gens qui lui chantent ses louanges, louanges qu’il ne tait pas😉 Fort modeste…

Il y a un point sur lequel je suis d’accord avec Michel Ligner :

On peut faire passer des idées, des arguments pour ou contre en toute tranquillité sans employer des mots haineux et un verbiage abracadabrantesque que la morale la plus élémentaire et la loi de notre République française récusent et condamnent.

Pour les mots haineux il faudrait qu’il discute longuement avec Jean Staune, pour le verbiage abracadabrantesque qu’il se relise.

Michel Ligner semble douter, douter beaucoup et de travers : « Votre interrogation à mon endroit, si tant est qu’elle existât », « l’auditeur imaginaire de Monsieur Vékris ».
Pour le point d’interrogation Tunon de Lara doit être au courant :

IMG_0820.jpg

. Pour Jean-Claude Bourret (la description qu’en fait du présentateur télé me fait venir ce nom en premier) il faut dire qu’il est bien connu en France par les gens d’un certain âge. Pour les jeunes hors frontières ce n’est pas vraiment le cas. Ce qui ne fait pas de moi un menteur ou quelqu’un souffrant d’hallucinations, n’est de pas ?
Michel Ligner aurait pu simplement donner le nom de la personne en réponse à ma question et surtout réfléchir quelques secondes avant de verser son fiel; occasion ratée, une de plus.

« Le mot de la fin imagé » m’a fait grand plaisir :

r&b.jpg

Ceux qui ne connaissent pas la fable de La Fontaine peuvent la lire ici.
Michel fait très bien de me placer en compagnie du Bouc, j’aurais honte que quelqu’un pense que je puisse fréquenter des salopards du genre du Renard (ou pire, parce qu’il y a a pire). D’ailleurs, malgré le fait que je pense puéril de communiquer les idées en utilisant des fables, je comprends que de la sorte Michel Ligner évite de nommer celui ou ceux qu’il voit au rôle du Renard : fourbe, manipulateur, menteur, égoïste. Ca serait insultant, bien pire à mon sens que de qualifier le contenu des livres de biologie d’enculage de mouches, par exemple.
J’étais tenté de lui demander des noms, au moins offline, mais je ne suis pas confiant en son jugement, qui semble lui faire faire des paris ratés à répétition.

Et j’avoue que je me suis amusé avec les fautes de Michel Ligner. En fermeture de son dernier paragraphe on trouve sa complainte (habituelle apparemment) mêlée avec des considérations sur la Grèce.
Il finit avec :

[…] que leurs pauvres revenus ne leur permettra jamais de visiter. [Est-ce là la raison qu’il souhaite à d’autres d’aller se faire voir chez les grecs ?]

Faute d’inattention effectivement, et non pas « grosse faute d’orthographe qui saute aux yeux« . Inattention qui se propage au mot suivant qu’il nous envoie (Tunon de Lara, Jean Staune et moi):

Il faut lire dans le présent courriel et le courrier en aparté destiné à M.le Président « pemettront et non permettra »

Décidément… L’émotion sûrement.imgres.jpeg

Et même les Boucs se marrent.


Petite Souris, Michel Ligner semble :

  1. Etre du genre faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais :
    • Il veut bien fustiger les « grosses erreurs » des autres mais il est bien clément quant aux siennes, d’inattention,
    • Les autres doivent faire court! mais lui peut blablater ad libitum,
    • Il loue ceux qui ne cherchent pas à dénigrer les autres, mais il essaie de me dénigrer auprès de celui qu’il pense être mon employeur,
  2. Avoir deux poids et deux mesures qu’il emploie suivant ses convenances :
    • Que le langage de Staune soit ordurier et insultant envers une discipline ne le gêne apparemment pas le moins du monde, que je m’en serve du même langage et il qualifie ça de « mots haineux […] que la morale la plus élémentaire et la loi de notre République française récusent et condamnent« ,
    • Il veut bien fournir le contexte à des questions hors-sujet mais évite soigneusement de le fournir quand ça ne l’arrange pas, versant dans le quote-mining
  3. Une notion de la morale, illustrée pas son mot de la fin imagé, que je trouve très inquiétante.


    Et toi petite souris, que penses-tu de tout ça ? Pourquoi tu te poses des questions à mon sujet ? Est-ce spontané ou sur instructions de ton boss ? As-tu eu des nouvelles de ton ex-collègue, Gary Rosen, récemment ? Ca fait longtemps que je n’en ai pas entendu parler, depuis qu’il est sorti de la JTF en fait.

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :