où Michel Ligner se plante

Michel nous (Jean Staune et moi) a envoyé ce matin l’invitation officielle pour Le pari d’un sens que j’avais signalé ici.

[mise à jour 31.03.2011]

Capture d’écran 2011-03-31 à 12.08.29.png

Il s’agissait bien de moi en fait, je mettrai en ligne le texte de l’invitation avec quelques remarques plus tard.
[/mise à jour]

Nous avons discuté des titres qu’il souhaitait ajouter à mon nom. Il semblait qu’il avait compris mon message, c’est ce que moi j’ai compris en lisant :

J’avais retenu le seul titre de « biologiste » comme vous le souhaitiez .

Et j’avais acquiescé :

Gardez donc juste biologiste.

L’affaire me paraissait entendue.

En lisant l’invitation reçue ce matin, j’ai découvert ceci :

gbdle.jpg

Qui est donc cet Antoine Vékris, biologiste, grand blogueur dans l’Etherciel ? Pas moi en tout cas.

J’ai signalé le problème à Michel :

D’abord le détail : je ne suis absolument pas blogueur dans l’Etherciel mais en Internet. Ca ne souffre aucune discussion.

Staune est intervenu, bêtement, mort de rire qu’il était, pour signaler que Etherciel est la façon poétique et humoristique de Michel pour dire Internet. Mon cul oeil !

Bien sûr il n’en est rien, Michel utilise le terme tel que défini par E. Cauvin, dont une définition, qui semble-t-il est partielle, vous trouverez ici. Il y en a une plus courte donnée dans les commentaires :

Ether comme l’Ether d’Aristote, « ciel » comme artificiel, logiciel.

Pas vraiment ce qu’on appellerait Internet, n’est-ce pas ?

Michel semble bien mieux informé que Jean ou moi-même, il me propose même de lire les neuf pages que Cauvin a publié dans la revue Médium, n° 18, 2009, pp 50-59. Michel me propose de lire beaucoup de choses mais semble incapable de comprendre des phrases simples du genre « Ca ne souffre aucune discussion. », ou de tenir son engagement public quant à mon titre sur l’invitation.

Enfin, il semble que ma réaction lui a fait gagner en pari un soda. Ca n’a pas de sens de foutre le bordel pour un soda. Si l’invitation n’est pas modifiée pour être conforme à ce qui a été convenu sur les pages de ce blog, il est évident que Michel s’adresse à un de mes homonymes et qu’il m’a fait perdre mon temps. Je lui écrivais donc il y a à peu près une heure :

Si c’est un « grand blogueur dans l’Etherciel » que vous invitez, ce n’est certainement pas moi. Je vous félicite parce que vous avez trouvé un de mes synonymes dont je serais content d’avoir les coordonnées. Il est probable qu’il soit de la famille.

Si c’est moi dont il s’agit, il est évident que vous changerez la façon dont vous me présentez pour en rester au convenu. Comme je disais, ça ne souffre aucune discussion.

Je suis impatient de savoir ce qu’il en est.

Je lui aurais payé volontiers une caisse de sodas pour qu’il ne se trompe pas de personne, ces manières commencent à être vraiment casse couilles (voir –Loc. pop.)

  1. #1 par filinger le mars 30, 2011 - 11:44

    Pas neuf mais dix pages!
    Une de plus ou une de moins, on ne va pas en faire une maladie…
    Ah, les détails! Demandez à Monsieur Jean, qui se pose la question du sens de notre existence, ce que l’on y trouve…dans les détails!
    Bonne soirée et bonne lecture, Monsieur Antoine.

    Amicalement

    Filinger

  2. #2 par Oldcola le mars 31, 2011 - 7:56

    Alors Jean,
    Si tu passes par là, qu’est-ce qu’on y trouve ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :