a-t-on le droit de fabriquer le vivant ?

J’ai suivi la discussion/débat, juste une petite partie tronquée au début.

D’abord un petit mot au sujet du chat associé à la diffusion. Le modérateur a voulu limiter l’usage aux questions posées aux intervenants. J’ai respecté sa consigne. Néanmoins je la trouve absolument nulle. Je peux comprendre qu’il ne puisse pas suivre deux tableaux à la fois, mais ce n’est peut-être pas le cas de tout le monde. Il devrait se contenter de donner une adresse e-mail où adresser les questions la prochaine fois.

C’est la première fois que je vois Marlière en live. J’aime mieux qu’en écrit. Il a un ton que j’aime bien. Je ne le suivrais pas dans la voie des comités exécutifs, je trouve qu’on en a assez des flics ou des gendarmes incapables de protéger les champs et d’une justice mollassonne qui fait plus de politique que de l’application des lois (je pense fortement aux arracheurs).

Et je ne comprends pas son hargne contre le transhumanisme. Je n’en suis pas grand fan mais je ne vois pas pourquoi je me positionnerais contre. Ca mérite réflexion et peut-être discussion.

Je suis beaucoup moins préoccupé par les risques virtuels de la biologie synthétique que par les risques de la biologie et j’espère que j’en resterai là. Je trouve certes séduisante une biologie synthétique incapable d’interagir avec la biosphère non synthétique, mais je ne suis pas sûr de la nécessité d’un tel genre d’efforts. Je les appuierai de façon inconditionnelle juste pour le fun, c’est le bio-punk suprême à mes yeux.

Fréderic Dardel a été agréable. Peut-être un peu trop agréable. Une voix raisonnable et mesurée mais lui manque le zeste de provocation de Marlière.

Didier Sicard reste un mystère. Un jeu de mains ample mais pas plus. ‘est avis qu’il a oublié de nos dévoiler ses fondamentaux.

Bernadette Bensaude-Vincent est intéressante. Elle donne une nette impression de maîtrise du sujet, puis non… On a l’impression que de façon posée, son raisonnement va aboutir à quelque chose de concret jusqu’à ce q’il fasse plop et nous laisse au point de départ. A nous demander si elle a vraiment réfléchi à ce qu’elle vient de mettre sur la table. Sa prestation sur les risques, quasi magistrale. Il y en aurai trois genres : les bio-erreurs, genre oops, les bio-terreurs, genre tiens prends ça à travers la gueulle, les bio-hackers, genre allez savoir quoi. Quel bio-terroriste irait s’emmerder à faire de la biologie synthétique, ça c’est un point que personne n’a su m’expliquer. Tellement plus simple de faire de la biologie tout court si on veut se lancer dans le terrorisme. Faut ne pas être biologiste pour penser que la biologie synthétique pourrait servir à ça.

Et puis, les bio-hackers, ça fait tellleeement romantique !

Elle est intéressante, mais aussi dangereuse parce qu’il y en a qui pourraient penser qu’elle a fait le tour de la question et que son avis devrait compter. Au sujet du bio-quelque chose je pense qu’elle a une vue plutôt partielle.

La vidéo sera en ligne sur le site qui l’a diffusée à partir de mardi prochain, le 2 novembre donc. Je la passerai une deuxième fois pour la commenter par ici.

  1. #1 par Irène le octobre 31, 2010 - 9:14

    Si on veut vraiment faire du bio-terrorisme, il y a tellement plus simple que de bidouiller des organismes synthétiques: introduire de nouvelles espèces (animales, végétales, microbiennes, peu importe) dans un biotope où elles étaient précédemment inconnues, et où la faune et la flore locale n’ont donc pas d’adaptation leur permettant de résister à la concurrence… En moins de temps qu’il ne faut pour Googler « espèce invasive », on aura là un parfait petit scénario de cauchemar écologique.

  2. #2 par Oldcola le novembre 1, 2010 - 9:05

    Un peu trop lent pour être efficace en termes de « terreur » ton scénario Irène, il y a beaucoup plus simple et plus rapide et moins persistant pour « bien faire ».

  3. #3 par Irène le novembre 1, 2010 - 6:21

    Scénario un peu lent, soit, mais réaliste… Au fond, si on veut vraiment semer la terreur, la biologie n’est pas vraiment la science appropriée, non? Bon, sauf dans le cas des microbes, s’ils peuvent infecter Homo sapiens – et j’avais cité ces sales bestioles dans mes exemples, alors…😉

  1. Tweets that mention a-t-on le droit de fabriquer le vivant ? | Coffee and Sci(ence) -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :