L’invité du Mercredi – 19 mai 2010

Le médecin, le malade et sa maladie

Par Vincent Pointillart,    chirurgien au CHU de Bordeaux

Ce titre emprunté à Balint évoque combien la qualité de la relation médecin malade influe sur le résultat d’une prise en charge qui ne doit pas en être moins technique. Il veut aussi souligner que cette relation n’est pas sans retentissement sur le médecin lui-même, s’il accepte d’être confronté à d’autres réalités plus humanistes.


Université Victor Segalen
à 18h30 dans l’amphi P.A. Louis de l’ISPED sur le campus de Carreire

  1. #1 par manouche le mai 19, 2010 - 9:08

    le malade trop explicite sur ses symptômes instaure souvent une relation de malaise avec le praticien…

  2. #2 par Merlin le zététicien des mèmes le mai 19, 2010 - 10:15

    L’intitulé est bien intéressant en effet.
    On pourrait dire tout aussi bien : « Le malade, sa maladie & le médecin »…

    Pour avoir vécu l’ensemble de ces relations complexes durant une année entière (et ce n’est pas fini) je peux dire en manière de témoignage que ce qui compte le plus est assurément la qualité de la relation malade/médecin ∫ médecin/malade. La confiance qui s’établit d’une part et la disponibilité dans l’écoute « explicante » d’autre part.
    La technicité et le savoir vont sans dire de la part du praticien mais il ne faut pas que cela reste SON affaire : il se doit aussi de fournir les informations nécessaires au malade pour la bonne compréhension & l’acceptation de son traitement. (Cela suppose de la part du médecin, non seulement des qualités humaines mais également des aptitudes de pédagogue et de didacticien…)
    Un métier noble et difficile !
    Au total, ça devrait donner une conférence bien intéressante. On se préoccupe beaucoup de cette problématique relationnelle au Conseil de l’Ordre des Médecins. Je le sais par son président local.
    Tu vas y aller OC ?

  3. #3 par Oldcola le mai 19, 2010 - 10:26

    J’espère avoir fini mes devoirs avant l’heure de la conf. et pouvoir y aller.

    Par curiosité de la part du ‘malade’ qui s’intéresse aux maladies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :