New evidence for quantum Darwinism found in quantum dots

(PhysOrg.com) — Physicists have found new evidence that supports the theory of quantum Darwinism, the idea that the transition from the quantum to the classical world occurs due to a quantum form of natural selection. By explaining how the classical world emerges from the quantum world, quantum Darwinism could shed light on one of the most challenging questions in physics of the past century.

Tiens, je ne connaissais pas le darwinisme quantique, il y en a qui doivent se sentir poursuivis jusqu’à chez eux🙂

J’aime beaucoup la façon de se positionner d’un des auteurs, David Ferry, interviewé par PhysOrg.com :

“It is a theory, and our data provides support,” he said. “But, the experiments have to be confirmed by other groups, perhaps many times if the theory is to be fully accepted.”

Si quelqu’un de partageur a accès au papier doi: 10.1103/PhysRevLett.104.176801, Phys. Rev. Lett. 104, 176801 (2010),

« Periodic Scarred States in Open Quantum Dots as Evidence of Quantum Darwinism », j’aimerais bien lui jeter un coup d’oeil, en espérant comprendre quelque chose ::dubitatif::

  1. #1 par quentin le juin 2, 2010 - 5:35

    Il existe un document plus ancien en consultation libre sur arxiv : http://arxiv.org/abs/0903.5082

    De ce que j’en comprends, c’est une version « améliorée » de la théorie de la décohérence, expliquant comment ce qui est mesuré (l’observable, par exemple la vitesse/la position) est sélectionné par l’environnement de manière robuste, mais ça ne résout pas fondamentalement le problème de la mesure, dans le sens ou le fait de pouvoir inférer une prédiction d’observation doté d’une certaine probabilité à partir de la fonction d’onde du système est toujours posé comme principe au départ.

    we assumed; (1) When a
    system is not acted upon by a unitary transformation, its
    state remains una ected. This state is a property of
    S alone, so; (2) Predictions regarding measurement out-
    comes on S (including their probabilities) can be inferred
    from the state of S. Last not least; (3) When S is entan-
    gled with other systems (e.g., the environment) the state
    of S alone is determined by the state of the whole SE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :