VS Ramachandran: The neurons that shaped civilization

  1. #1 par Jean-Pierre CRESPIN le janvier 13, 2010 - 9:10

    Très intéressante conférence de Vilayanur S Ramachandran qui reprend à son compte l’importance des neurones-miroirs mis en lumière par les travaux de l’équipe de Giaccomo Rizzolatti.
    Pour tout ce qui est attitudes (communication non-verbale) et gestuelle sociale, c’est une évidence. Ces potentialités sont le fondement de toute civilisation et le ciment de sa culture.
    Mais qu’en est-il pour le langage oral, puis pour l’écrit ? Quels sont les mécanismes des réseaux neuronaux impliqués dans ces fonctions cognitives supérieures propres à l’homme au moins en grande partie ? Je suis absolument convaincu que l’imitation joue encore un rôle prépondérant dans ces apprentissages et que les procédures et mécanismes mis en oeuvre dérivent directement de ceux qui prévalaient pour les copies de postures gestuelles, motrices et autres mimiques faciales.
    Homo Imitatus 2.0 ? C’est bien ainsi que se transmet la culture et tous les memes qui en sont les constituants !

  2. #2 par Oldcola le janvier 13, 2010 - 9:33

    Salut Jean-Pierre,
    Il est pas mal le père Ramachandran.

    Là où il loupe le coche complètement c’est à 3:54 :

    So this made evolution suddenly Lamarckian instead of Darwinian

    Apparemment il parle d’évolution biologique et il a horriblement tort, l’acquis n’étant pas transféré par le matériel génétique. Et s’il parlait d’évolution de l’acquis il a encore une fois tort.

    Faut pas laisser passer des détails du genre.

  3. #3 par Jean-Pierre CRESPIN le janvier 13, 2010 - 10:13

    Je ne crois pas en effet qu’il faille laisser revenir le lamarckisme ou le lyssenkisme dans des discours sur l’évolution biologique ou dans ceux relatifs à l’évolution des éléments culturels. Mais, on est à peu près certains (des chercheurs néerlandais l’ont vérifié à propos de la famine de 1947) que des éléments liés à la culture et à l’environnement peuvent être ‘génétiquement’ transmis aux générations qui suivent et ce sont des modifications épigénétiques qui occasionnent ces conséquences.
    Les travaux en épigénétique m’intéressent car ils pourraient expliquer une petite part de ce que Susan BLACKMORE appelle co-évolution, domaine dans lequel elle a un peu déliré avec l’explication du volumineux cerveau des Homo sapiens…

    http://site.voila.fr/levolution/epigenetiques.htm

    Est-ce de cela que Ramachandran a voulu parler ?

  4. #4 par Oldcola le janvier 14, 2010 - 8:22

    J’ai certainement tendance à adopter le même point de vue que Blackmore au sujet du ‘gros cerveau’. Si des phénomènes épigénétiques ne sont pas exclus, ils ne sont pas nécessaires et peuvent être mis de côté par soucis de parcimonie.
    Les mèmes sont des éléments qui peuvent ‘produire’ une pression de sélection favorisant les gènes qui permettent leur exploitation en modulant la ‘fitness’ du porteur.
    Là où je me sens un peu largué par son propos, c’est quand elle évoque les mèmes sur le mode ‘parasitique’ laissant de côté les modes ‘symbiote’ ou neutre. Je trouve plus d’avantages à la ‘collaboration’ gènes/mèmes que des inconvénients et malgré la ‘tendresse’ que j’éprouve pour les gènes je ne verrais pas d’un mauvais œil la victoire des mèmes si à un certain moment les deux sont en compétition qui devrait voir la défaite d’un des deux systèmes. (ce qui me paraît improbable)

    Au sujet de Ramachandran : je ne le connais pas suffisament pour exclure une approche téléologique de sa part et ce ne sont pas les exemples de mecs brillants par ailleurs enfermés dans leurs croyances qui manquent. Je suis obligé de me faire une opinion au premier degré.
    On ne manque pas de neuneux qui se précipiteraient pour pour le citer en support de leur vision du point Omega (salut Jean).
    D’autant plus qu’une approche mémétique défend le point de vue de principes darwiniens universels😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :