Archives de 3 septembre 2009

Duplication of fgfr1 Permits Fgf Signaling to Serve as a Target for Selection during Domestication Duplication of fgfr1 Permits Fgf Signaling to Serve as a Target for Selection during Domestication

Duplication of fgfr1 Permits Fgf Signaling to Serve as a Target for Selection during Domestication

Nicolas Rohner, Miklos Bercsenyi, Laszlo Orban, Maria E. Kolanczyk, Dirk Linke, Michael Brand, Christiane Nusslein-Volhard, Matthew P. Harris

Available online 3 September 2009

Current Biology Article in Press, Corrected Proof doi:10.1016/j.cub.2009.07.065

Lire la suite »

Poster un commentaire

Comparative embryology without a microscope: using genomic approaches to understand the evolution of development

Comparative embryology without a microscope: using genomic approaches to understand the evolution of development

David A Garfield and Gregory A Wray

Journal of Biology 2009, 8:65 doi:10.1186/jbiol161

Lire la suite »

Poster un commentaire

Hypoxia and TGF-β Drive Breast Cancer Bone Metastases through Parallel Signaling Pathways in Tumor Cells and the Bone Microenvironment.

Hypoxia and TGF-β Drive Breast Cancer Bone Metastases through Parallel Signaling Pathways in Tumor Cells and the Bone Microenvironment.

Lauren K. Dunn, Khalid S. Mohammad, Pierrick G. J. Fournier, C. Ryan McKenna, Holly W. Davis, Maria Niewolna, Xiang Hong Peng, John M. Chirgwin, Theresa A. Guise

PLoS ONE 4(9): e6896. doi:10.1371/journal.pone.0006896

Lire la suite »

, ,

Poster un commentaire

An Honest Catholic Advertisement

Poster un commentaire

expositions internetiques

Il y a quelque temps, à l’occasion du caca nerveux autour de l’identité du commentateur qui a laissé des traces chez PZ Myers, et qui a protesté contre la publication de son e-mail et de son IP, j’ai eu plusieurs discussions sur l’anonymat des commentateurs et des bloggers. Ce n’est pas la première fois, ni la dernière.

Ce que les offensés ne semblent pas comprendre c’est que nous laissons tous des traces sur le Net qui rendent l’anonymat très difficile.

Le dernier troll que j’ai chopé, qui se croit fort spiritueux en choisissant PepsiCola comme pseudo, s’est senti indigné que je dise que je donnerai son e-mail et son IP s’il continuait. Il est revenu de vacances probablement et sa rentrée consiste à recommencer à diffuser des commentaires qui a mon avis sont particulièrement inquiétants si on considère que, d’après ses dires, il a été membre de l’Education Nationale. J’en discutais avec des amis hier soir et j’ai prétendu qu’il devait était fastoche d’avoir l’e-mail et l’IP du sieur PepsiCola, par exemple, sans que l’on soit aux premières loges de ces âneries (là où ses commentaires partent directement à la poubelle).

Construisons la requête Google qui permet de l’identifier.

Lire la suite »

5 Commentaires

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 377 autres abonnés